Vous êtes ici

Je recherche un conseil pour peindre :

Conseil pour peindre des boiseries extérieures

Les bons outils

• Une brosse dure
• Un grattoir
• Un rouleau fibres 8-10mm
• Un pinceau à rechampir
• Un bac à peinture
• De la bande de masquage pour protéger les zones à ne pas peindre
• Un escabeau pour un plus grand confort d’application
• Diluants adaptés pour les peintures à solvants

La préparation du support

On ne le dit jamais assez, la préparation du support à peindre est indispensable.
Les fonds doivent être propres, sains et parfaitement secs.

Sur bois neuf, brosser avec de la paille de fer pour limiter la remontée des fibres et dépoussiérer avant l’application. Si le bois a été stocké sous plastique, attendre 2 semaines après son déballage avant de préparer le support à peindre.
Pour les essences exotiques, dégraisser préalablement avec un produit adapté. Utiliser des chiffons en les changeants régulièrement pour bien supprimer les huiles sans les étaler. Attention ces bois demandent une préparation spécifique. Il ne faut jamais peindre directement les bois tels que le Teck, l’Iroko, le Western Red Cedar, Padouk et le Merbau.

Sur bois anciens, appliquer si nécessaire au préalable un traitement insecticide curatif adapté puis se comporter comme sur un bois neuf.

Sur bois déjà peints, dépolir et, si nécessaire, décaper les parties écaillées ou non adhérentes. Lessiver et rincer soigneusement.

Application de la peinture de finition

Déposer des bandes de masquage sur les zones à ne pas peindre.
Préparer la peinture pour boiseries extérieures  en la mélangeant bien avec une spatule plate.
Verser la peinture dans le bac à peinture afin de pouvoir imprégner le rouleau.

Quel que soit le support, appliquer régulièrement sans tirer ni croiser exagérément le produit pour obtenir une épaisseur fine, constante et homogène.
Appliquer en 2 couches sur un support bien préparé à 6 heures d’intervalles.

Pour peindre un banc, un portail, une barrière en bois
Il est prudent de s'assurer que la partie cachée (en dessous ou entre les lattes) ne soit pas contaminée par les "mousses" auquel cas il sera indispensable de nettoyer et de traiter l'ensemble avec un antimousse approprié avant toute application peinture.
Lorsque c'est possible, dévisser les lattes afin de pouvoir peindre totalement le bois, y compris les parties non visibles. Cette opération, parfois fastidieuse, évite les risques de pourriture du bois au niveau de la visserie. De plus elle permet de changer la visserie rouillée, qui dégraderait le bois.

Pour peindre un volet à lamelles de bois
Pour éviter les coulures que l'on retrouve systématiquement à l'arrière de la lamelle peinte, choisir un pinceau rond ou à rechampir et arrêter l'application de la peinture sur une boiserie extérieure  à 1/2 mm du bord supérieur de la lamelle. Agir de la même façon de chaque côté du volet. Ensuite lisser le dessus de la lamelle au pinceau sans ajout de peinture.
Ne pas oublier de peindre la tranche supérieure d'un volet, car c'est principalement à ce niveau que l'eau s'infiltre.
De même, ne pas oublier de peindre la tranche inférieure d'un volet, car c'est à ce niveau que stagne l'eau permettant aux mousses et aux champignons de se développer, si la surface n'est pas protégée.

Pour peindre une table, une chaise, un banc
Appliquer toujours en couches fines sur les surfaces horizontales. Dans le doute sur l'épaisseur déposée, lisser immédiatement la peinture avec un spalter.
Le séchage d'une peinture appliquée à l'horizontale, est plus long qu'à la verticale. Pour appliquer la deuxième couche, s'assurer que la peinture est bien sèche à cœur.
Avant la remise en service du mobilier, contrôler qu'il n'y a pas de surcharge de peinture ou coulures oubliées, encore tendres, qui pourraient salir un vêtement ou une nappe.

Attention : ne pas appliquer en plein soleil, sur support chaud ou par temps humide. Pour un résultat optimal
Bien retirer les bandes de masquage tant que la peinture est encore humide.

Conservation et nettoyage des outils

La peinture a tendance à sécher dans son pot. Afin d'éviter ce désagrément, il faut le stocker tête en bas (après avoir vérifié que le pot était bien fermé). Ainsi la pellicule éventuelle de peinture ne se créera pas en surface.
Pour conserver votre rouleau d'une journée sur l'autre, il est inutile de le nettoyer.
Imprégner le généreusement de peinture et le mettre dans un sac plastique ou film plastique en chassant l'air. Il sera réutilisable immédiatement le lendemain.

Facebook icon
YouTube icon
Google+ icon

Suivez-nous
sur :

Twitter icon
Facebook icon
Google icon
Pinterest icon

Partagez
sur :

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.